Notre Histoire
Notre Vie
Juillet
- 13 juillet - Sainte Thérèse de Jésus « des Andes », carmélite 
 
Juanita Fernández Solar est née en 1900. Dès l'âge de 16 ans, elle lit « Histoire d'une âme » de Thérèse de l'Enfant Jésus, puis elle s'initie à la doctrine de sainte Thérèse sur l'oraison et Elisabeth de la Trinité l'attire par ses écrits. Juanita se sent appelée à une vie d'adoration et de louange de Dieu. Le 7 mai 1919, elle entre au Carmel de los Andes (Chili) et prend le nom de Thérèse de Jésus. Elle meurt du typhus le 12 avril 1920. Au milieu des épreuves de sa foi a grandi en elle la certitude que « Dieu est une joie infinie ».



- 16 juillet - ND du Mont Carmel

Dans l'esprit de la Bible, la montagne et la solitude sont des endroits propices à la prière contemplative et à la rencontre du Dieu vivant. La tradition rapporte que des ermites se nommant « frères de la bienheureuse Vierge Marie » vécurent sur le Mont Carmel. Ils construisirent une chapelle et demandèrent une règle de vie au patriarche de Jérusalem. C'est ainsi, à la fin du 12ème siècle, que se situe l'origine de l'Ordre du Carmel qui se répandit très vite en Europe occidentale où, sans perdre leur vocation contemplative, les Frères commencèrent à faire de l'apostolat.



- 17 juillet - Bse Thérèse de St Augustin et ses compagnes, carmélites et martyres

Les carmélites de Compiègne, apprenant les graves événements de la Révolution Française, firent le vœu de mourir martyres. Expulsées de leur monastère, emprisonnées, condamnées à mort pour leur fidélité à l'Eglise et à leurs vœux de religion, elles montèrent courageusement à l'échafaud en chantant des hymnes le 17 juillet 1794 à Paris.
 

 
- 20 juillet - Saint Elie, prophète

Le prophète Elie qui vécut au 9ème siècle avant J.C. apparaît dans la Bible comme un homme de Dieu qui se tient en présence du Seigneur et, tout brûlant de zèle, combat pour le culte du Dieu unique et vrai. Il prend la défense des droits de Dieu dans le célèbre défi du Mont Carmel face aux faux prophètes du dieu Baal. Il est ensuite gratifié d'une expérience spirituelle intérieure dans la montagne du Sinaï.



- 24 juillet - Bses María-Pilar, Teresa et María Angeles, carmélites et martyres

Carmélites à Guadalajara (Espagne), elles moururent martyres le 24 juillet 1936 (début de la guerre civile 1936-1939) après avoir confessé leur foi au Christ Roi et offert leur vie pour l'Eglise.



- 24 juillet - Bse María Mercedes Prat, martyre

Née en 1880, elle est entrée le 27 août 1904 dans la compagnie de sainte Thérèse de Jésus. Enseignante, elle exerce sa profession avec grand dévouement dans un don total à Dieu et à ses frères. Lors de la guerre civile, elle est arrêtée puis fusillée à Barcelone, le 23 juillet 1936. Elle meurt le lendemain, pardonnant à ses bourreaux.



- 24 juillet - Bx Jean Soreth, prêtre de N.O.*

Le nom de Jean Soreth (Caen 1394 - Angers 1471) reste associé, dans l'histoire, à la transformation de quelques béguinages des Pays-Bas en monastères de carmélites. Le mouvement ainsi lancé se répandit en France avec Françoise d'Amboise, duchesse de Bretagne (1427-1485), en Italie et en Espagne. C'est comme supérieur général de l'Ordre qu'il s'efforça de convaincre ses frères de mener une vie religieuse plus rigoureuse : en cela, il fut un précurseur de Thérèse d'Avila, un siècle avant elle.



- 27 juillet - Bx Titus Brandsma, prêtre et martyr de N.O.*
 
Titus Brandsma, hollandais, carme de «l'Ancienne Observance », est né en 1881. Il enseigne l'histoire de la mystique et la philosophie à l'université de Nimègue et traduisit une partie des œuvres de sainte Thérèse de Jésus. Pour répandre son enseignement, il devint journaliste et, à partir de 1938, combattit les thèses du nazisme. Arrêté et déporté au camp de Dachau, il commença à rédiger une biographie de sainte Thérèse. Après avoir été soumis à des
« expériences biochimiques », il mourut le 26 juillet 1942 par injection d'un poison mortel.
* "de notre Ordre" signifie avant la réforme thérésienne ou couvent appartenant à l'ancienne observance