Notre Histoire
Notre Vie
Saints du Carmel - Janvier
3 janvier : Bienheureux Cyriaque-Elie Chavara, prêtre (1805-1871) 
 
Il appartient à cette très vieille communauté chrétienne fondée, dit-on, par l'apôtre Thomas sur la côte de Malabar (sud-ouest de l'Inde). Avec quelques prêtres, membres, comme lui, de l'Eglise syro-malabare, il fonde en 1831 les Carmélites de Marie Immaculée et, en 1855, la congrégation des Carmes de l'Immaculée: c'est une page missionnaire de notre Ordre qui s'ouvrait en Inde. 
 
 
8 janvier : Saint Pierre Thomas, évêque, oc (1305-1366) 
 
Né dans un village près de Sarlat (Dordogne), le carme Pierre Thomas, après avoir enseigné la théologie, fut promu évêque par un pape d'Avignon. Il fut envoyé en Italie et en Hongrie pour rétablir la paix, dans les Balkans et à Constantinople pour travailler au rapprochement avec les orthodoxes. Dirigeant une croisade, il fut blessé à Alexandrie. On a conservé de lui un traité où il affirme sa foi en la Conception immaculée de Marie. 
 

9 janvier : Saint André Corsini, oc (1302-1374) 
 
Le jeune et riche florentin André Corsini eut besoin d'une puissante conversion obtenue par les prières et les larmes de sa mère pour comprendre le prix de la pénitence et de l'humilité. Carme à Florence puis évêque de Fiesole, il fut un pasteur zélé et un homme bon. De son vivant déjà, il était célèbre par ses nombreuses guérisons miraculeuses. 
 

27 janvier : Saint Henri de Ossó y Cervelló, prêtre (1840-1896) 
 
Prêtre du diocèse de Tortosa (Espagne) et remarquable catéchiste, il a fondé en 1876 à Tarragone la Compagnie de sainte Thérèse de Jésus, congrégation de religieuses vouées à l'enseignement et à la mission dans l'esprit de notre sainte Mère.